La micro-nutrition

La nutrition est notre première thérapie. Elle nous permet de participer au bon fonctionnement de notre organisme. C’est pour cela que la micro-nutrition est essentielle à notre quotidien. En effet, elle nous permet de traiter individuellement les micro-carences de notre organisme en mettant en lien l’alimentation, la santé et la prévention.


Il existe deux composants de base dans notre alimentation :

- Les macro-nutriments

- Les micro-nutriments





Les micro-nutriments sont ce qu’on appelle des « calories vides », c’est-à-dire qu’ils n’ont aucun effet sur l’apport énergétique d’un aliment. Une alimentation équilibrée est alors traduite par un bon apport à la fois en macro nutriments et en micro-nutriments.


Voici une liste non exhaustive d’aliments contenant ces micro-nutriments :




Chaque personne voit ses besoins varier en fonction de son profil et de son métabolisme. La micro-nutrition va alors apporter les micro-nutriments nécessaires à une bonne santé de façon individuelle en adaptant l’alimentation. Le praticien en micro-nutrition va aider le patient à déceler ses carences et apporter une solution nutritionnelle personnalisée et adaptée en fonction des carences. Lors d’une première consultation, le praticien effectue un bilan biologique ainsi qu’une enquête alimentaire, comportant les habitudes alimentaires du patient et des questions sur son mode de vie.


En plus d’équilibrer notre alimentation pour garder une bonne santé à long terme, la micro-nutrition impact plusieurs sujets tels que :

- Les troubles du fonctionnement digestif

- La perte de poids

- Les troubles de l’humeur et du sommeil, les troubles du comportement alimentaire et sevrage tabagique


La performance sportive : La micro-nutrition repose sur 4 grands principes

- L’individualité : chacun à son propre métabolisme et ses propres besoins

- Prendre en compte l’individu et son état de santé, pas que son assiette

- Une adaptation alimentaire en fonction du profil personnel de la personne

- Même équilibrée, l’alimentation seule ne répond pas de façon adaptée aux besoins spécifiques de chacun


On apportera une vigilance plus important aux pathologies telles que le diabète ou encore les maladies cardio-vasculaires qui pourront nécessiter des compléments alimentaires sous l’avis d’un médecin.

6 vues0 commentaire