Faux : Manger liquide fait maigrir

Le régime liquide est devenu en vogue ces dernières années. Pour certains, il est pratiqué temporairement après une période d’excès et pour d’autres c’est le régime “miracle” à adopter. Alors oui, manger exclusivement liquide fait perdre du poids drastiquement mais est-ce durable ?


Régime liquide et effet yoyo


Perdre du poids c’est bien mais le perdre durablement c’est mieux. Je vous dis souvent que l’effet yoyo est la première cause d’obésité. Et pour cause, le monde de la diététique est aujourd’hui envahit de régimes restrictifs en tout genre.

Pourquoi perdons-nous du poids en mangeant liquide ?

Le fait de consommer liquide remplit rapidement notre estomac qui le détecte grâce à des récepteurs appelés mécanorécepteurs. Ces récepteurs vont ensuite envoyer un message au cerveau qui va libérer les hormones de la satiété dont la leptine. On a donc rapidement plus faim, on mange moins et on perd du poids.

Reprise de poids assurée…

Mais… car oui sinon ce serait trop beau. Manger liquide provoque une digestion express et donc des hypoglycémies que notre cerveau tente ensuite de réguler en sécrétant en grande quantité les hormones de la faim (la grhéline notamment) entraînant fringales et grignotages. On se venge donc sur des plaisirs bien sucrés et on reprend du poids rapidement !

De plus, consommer des jus et des smoothies favorise une absorption rapide du sucre dans le sang avec des pics glycémiques, une élévation de l’insuline et donc un stockage rapide des graisses.

… Et gain de cellulite



L’aliment phare du régime liquide est le bouillon ! Pauvre en vitamines et riche en sel, le bouillon vous remplit l’estomac sans avantages nutritionnels et favorise même la prise de poids ! A savoir qu’un cube de bouillon contient en moyenne 11,6 grammes de sel soit le double des recommandations journalières par personne !


Qui dit sel dit rétention d’eau, cellulite et prise de poids.

Régime liquide et carences

Manger liquide entraîne de nombreuses carences nutritionnelles qui peuvent être lourdes de conséquences.


Carence protéique


Les protéines sont communément connues pour être les constituants de la masse musculaire. Ce sont aussi des enzymes, des transporteurs, des anticorps et des hormones. Sans protéines, notre corps risque d’être dénutri, très affaibli voire pire encore.

Manger liquide, soit majoritairement des fruits et des légumes revient à consommer les aliments les plus faibles en protéines. Il manque donc à ces repas des protéines animales (viande, poisson, œuf) et/ou végétales (légumes secs).

Carence en vitamines et minéraux

Le régime liquide est souvent perçu comme une période idéale pour faire le plein de vitamines et minéraux. Sauf que, toutes les vitamines ne sont pas comprises dans les fruits et légumes et encore moins dans les liquides.

Les vitamines B12 et D

Les vitamines B12 et D appartiennent au règne animal. En effet, on retrouve la vitamine B12 dans tous les protéines animales, surtout les abats et la vitamine D dans les poissons gras.


Un régime liquide exempte donc ces 2 grandes vitamines. Rappelons leurs rôles essentiels :


Vitamine D :

Favorise l’absorption intestinale du calcium et empêche donc le développement de maladies osseuses

Permet une bonne contraction musculaire

Assure un bon système immunitaire


Vitamine B12 :

Permet la formation des globules rouges

Assure un bon fonctionnement du système nerveux

Une carence en ces vitamines peut donc entraîner de graves complications (maladies osseuses, anémie, infections, etc.). Il est donc essentiel de se supplémenter en ces vitamines ou de consommer des protéines animales.

Les vitamines thermosensibles et oxydables

Lorsque l’on mange essentiellement des fruits et des légumes on pense souvent faire le plein d’antioxydants et ainsi protéger son système immunitaire. Or, les procédés de fabrication des liquides jouent un grand rôle dans la conservation de ces vitamines.

La vitamine C


Très fragile, la vitamine C s’oxyde rapidement et disparaît souvent avec la chaleur. Malgré la grande concentration des fruits et légumes en vitamine C, la consommer en jus ou en soupe est une très mauvaise idée. Et pourtant, cette vitamine est essentielle pour combattre les infections, assurer l’absorption du fer et combattre la fatigue.

Les vitamines du groupe B


Les vitamines B1, B5, B6, B8, B9 sont pour la plupart sensibles à la chaleur et à l’oxydation. Ces différentes vitamines assurent le métabolisme énergétique et ont un rôle de synthèse (hormones, neurotransmetteurs, globules rouges, protéines, lipides). Elles sont donc essentielles au bon fonctionnement général de l’organisme.

Astuce pour conserver un bon apport en vitamines oxydables et thermosensibles : évitez les soupes et consommer rapidement vos jus après extraction !


Mastication et troubles digestifs


L’essence même du régime liquide repose sur le manque de mastication. Cependant, la mastication à une implication essentielle au bon fonctionnement de notre organisme et principalement de notre intestin. En effet, la mastication permet :

De stimuler la sécrétion d’enzymes par la salive, processus impératif à la digestion des aliments

D’envoyer un message au cerveau pour qu’il sécrète des enzymes digestives

De sécréter de la sérotonine, de la cholécystokinine et de la leptine, 3 hormones de la satiété

Corrélation avec le Leaky Gut Syndrome

Le Leaky Gut Syndrome correspond à une hyperperméabilité intestinale caractérisée par le passage de grosse molécules à travers la paroi de l’intestin. Les symptômes y sont nombreux :

- Trouble du transit : Diarrhées et/ou constipation

- Ballonnements, gaz

- Maux de tête, fatigue

- Dépression, anxiété


Le manque de mastication est un des facteurs premiers de l’apparition du Leaky Gut Syndrome. En effet, le fait de ne pas mâcher les aliments entraîne une digestion plus difficile et des conséquences importantes pour le microbiote intestinal.

Le mot de la diet’

Vous l’aurez compris, le régime liquide n’est pas une méthode durable pour perdre du poids… Pire, on peut prendre plus de kilos que ce qu’on a perdu !

Néanmoins, ce n’est pas un régime à mettre totalement de côté. Il doit simplement être pratiqué en complément avec des protéines solides (viande, poisson, œuf) et des féculents (riz, pomme de terre, pâte). Cela permettra d’éviter les carences et de réguler la glycémie et donc les fringales. La perte de poids sera ainsi plus lente mais beaucoup plus efficace et durable.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout